Balado

Balado

Dans cette section, nous présenterons des balados éducatifs sur tous les aspects de la transition vers le rôle professionnel et sur des enjeux de pratique infirmière qui intéressent les infirmières/infirmiers nouvellement diplômés. Nous comptons aborder une foule d’enjeux liés aux soins infirmiers et aux soins de santé dans une perspective intra et interprofessionnelle et interdisciplinaire.

Notre dernière épisode

Madison Cook a obtenu son diplôme en sciences infirmières à l’Université Thompson Rivers en avril 2020. Elle souhaite partager son expérience de transition vers la vie professionnelle dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Elle travaille actuellement à l’unité de télémétrie médicale de l’Hôpital Vernon Jubilee en Colombie-Britannique.
Écouter maintenant

liste des épisodes

Épisode 1 : La redoutable première année
Bienvenue au lancement du balado de Préparer l’avenir des soins infirmiers (PASI). Votre présence nous réjouit grandement! Dans cet épisode, nous voulons vous montrer l’importance que nous attachons au soutien des infirmières et infirmiers nouvellement diplômés (IND) par leurs pairs en réunissant deux IND qui discutent de leur expérience de transition.

Le stress vécu par les IND est bien réel. Nous le savons par expérience. Écoutez ce qu’en disent deux IND qui sont passés par là.

Ce balado est animé par Madison Cook, inf. et met en scène Ben Aubrey, inf. qui aborde certains aspects de sa première année de pratique professionnelle. Diplômé en avril 2019, Ben travaille à temps plein pour une société de soins infirmiers itinérants appelée International SOS, où il est actuellement affecté au dépistage de la COVID-19 sur un plateau de tournage. Il est infirmier occasionnel au service de médecine de l’Hôpital Royal Inland à Kamloops en Colombie-Britannique et prévoit passer à un poste occasionnel à l’Hôpital général de Vancouver.

Cliquez ci-dessous pour ÉCOUTER.
Épisode 2 : Le choc de la transition
Quand tout change et que c’est vous l’infirmière/l’infirmier.

On a peine à imaginer qu’on demande à la même personne de s’adapter à de nouvelles réalités professionnelles, de changer radicalement de mode de vie ET d’assumer des responsabilités accrues non seulement au travail, mais aussi envers ses parents et amis. C’est pourtant la réalité que vivent les infirmières et infirmiers à l’amorce de leur carrière. Ce balado est animé par Madison Cook, inf. et met en scène Judy Duchscher, inf., B.Sc.Inf., M.Sc.Inf., PhD qui aborde les défis de la transition des infirmières et infirmiers nouvellement diplômés (IND). Judy Duchscher est chercheure et consultante dans le domaine de la transition des IND dans leur premier rôle professionnel, travail qui lui a valu plus de 32 prix, bourses et subventions à l’échelle nationale et internationale. Ses recherches ont abouti à une théorie du choc de la transition et un modèle des étapes de la transition qu’elle a explicités dans plus d’une vingtaine d’articles revus par des pairs, deux livres et neuf chapitres de livres et plus de 300 conférences et ateliers sur l’intégration des IND au Canada, aux États-Unis, en Australie et en Asie.

Professeure agrégée de sciences infirmières à l’Université Thompson Rivers et spécialiste mondiale de la transition des infirmières et infirmiers novices, Judy Duchscher soutient que « le progrès des soins infirmiers et des soins de santé repose sur la vision, la créativité et l’engagement sans faille des jeunes membres de la profession soutenus par les connaissances spécialisées et l’expérience pratique de leurs mentors ».

Cliquez ci-dessous pour ÉCOUTER.
Épisode 3 : Les étapes de la transition
Un plan de transition efficace accompagné d’un réseau de soutien solide aidera à créer un environnement positif qui permettra aux infirmières et infirmiers novices d’acquérir la compétence professionnelle qui leur assurera une carrière fructueuse à long terme.

Ce balado est animé par Madison Cook, inf. et met en scène Judy Duchscher, inf., B.Sc.Inf., M.Sc.Inf., PhD qui aborde les défis de la transition des infirmières et infirmiers nouvellement diplômés (IND). Judy Duchscher est chercheure et consultante dans le domaine de la transition des IND dans leur premier rôle professionnel, travail qui lui a valu plus de 32 prix, bourses et subventions à l’échelle nationale et internationale. Ses recherches ont abouti à une théorie du choc de la transition et un modèle des étapes de la transition qu’elle a explicités dans plus d’une vingtaine d’articles revus par des pairs, deux livres et neuf chapitres de livres et plus de 300 conférences et ateliers sur l’intégration des IND au Canada, aux États-Unis, en Australie et en Asie.

Professeure agrégée de sciences infirmières à l’Université Thompson Rivers et spécialiste mondiale de la transition des infirmières et infirmiers novices, Judy Duchscher soutient que « le progrès des soins infirmiers et des soins de santé repose sur la vision, la créativité et l’engagement sans faille des jeunes membres de la profession soutenus par les connaissances spécialisées et l’expérience pratique de leurs mentors ».

Cliquez ici pour plus de renseignements sur la théorie de la transition.
Épisode 4 : Les infirmières et infirmiers formés à l’étranger (IFE)
La pénurie de professionnels de la santé est un problème important au niveau des provinces et du pays. Pourtant, de nombreux professionnels de la santé formés à l’étranger se plaignent d’avoir de la difficulté à obtenir une recertification ou de ne pas pouvoir exercer leur profession en raison des délais d’autorisation.

Ce balado est animé par Madison Cook, inf., B.Sc.Inf. et met en scène Edward Cruz, inf., CCNE, B.Sc.Inf., M.Sc.Inf., PhD qui aborde les défis, les solutions et les possibilités liés à la transition des IFE vers la pratique infirmière au Canada. Infirmier en Ontario depuis 2006, Edward est actuellement professeur adjoint au premier et au deuxième cycle à la Faculté de sciences infirmières de l’Université de Windsor.

En début de carrière, Edward a fait partie d’une équipe volante de ressources infirmières dans un hôpital communautaire de l’Ontario et un refuge pour sans-abris. En 2008, il a obtenu un poste d’instructeur clinique à temps partiel dans un collège communautaire de Toronto, où il a rapidement décroché un poste d’enseignement à temps plein. Il est ensuite devenu coordonnateur de programmes relais pour IFE, sujet qui l’a passionné. Il s’intéresse également à la formation infirmière, à la collaboration interprofessionnelle ainsi qu’à la santé des réfugiés et des immigrants. La majorité de ses projets ont porté sur les IFE, y compris son mémoire de maîtrise. Il est également auteur et coauteur d’articles sur ce sujet. En Ontario, il a notamment participé à un vaste projet collaboratif dirigé par Pat Marten-Daniel du Collège George Brown, auquel cinq autres fournisseurs de programmes relais ont contribué. Ce projet a été subventionné par le ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration de l’Ontario de 2014 à 2017.

Cliquez ci-dessous pour ÉCOUTER.

Épisode 5 : L’infirmière Tilda
Arrêtez-vous un instant et prenez le temps de vous reconnecter avec les valeurs et les convictions qui vous ont conduit vers la profession infirmière. Tout ce qu’on vous demande pour l’instant est de faire de votre mieux et d’accomplir vos tâches en toute sécurité. Le reste viendra avec l’expérience.

Ce balado est animé par Madison Cook, inf., B.Sc.Inf. et met en scène Tilda Shalof, inf., B.Sc.Inf., CSI (C) qui aborde sa VISION de la profession infirmière animée par la base. Infirmière depuis l’obtention de son diplôme à l’Université de Toronto en 1983, Tilda a été pendant 28 ans infirmière en soins intensifs à l’unité des soins médico-chirurgicaux de l’Hôpital général de Toronto.

En 2004, pendant la pandémie de SRAS, Tilda a publié son premier livre intitulé A Nurse’s Story, Life, Death, and In-Between in an Intensive Care Unit. Cinq autres livres ont suivi durant les années subséquentes. Actuellement, Tilda travaille au University Health Network (réseau public d’hôpitaux de recherche et d’enseignement qui est le plus grand organisme de recherche en santé en Amérique du Nord) et en soins primaires dans un cadre communautaire. À titre de consultante, elle a eu l’occasion de se rendre dans des universités et collèges de différentes régions du Canada et des États-Unis pour s’entretenir avec des étudiantes et étudiants en sciences infirmières et en médecine et avec les médias et le grand public, qu’elle juge important de sensibiliser aux réalités de la profession infirmière. Elle est actuellement instructrice-conseil à Hurst Review, où elle aide les étudiantes/étudiants et infirmières/infirmiers nouvellement diplômés à se préparer en vue de réussir l’examen NCLEX.

Le message de notre invitée : « Merci de votre attention. J’espère que mes propos sont pertinents et utiles pour les infirmières et infirmiers novices. Je veux surtout vous souhaiter personnellement la bienvenue dans notre profession. »

Site web officiel de l’infirmière Tilda : http://www.nursetilda.com/

Cliquez ci-dessous pour ÉCOUTER.

Épisode 6 : Renforcer la résilience des infirmières/infirmiers nouvellement diplômés
La résilience est la capacité de surmonter l’adversité et de ressortir grandi d’une expérience éprouvante. Dans le contexte de la profession infirmière, il a été constaté qu’une meilleure résilience a un effet positif sur l’exercice du métier. Sachant cela, il a été recommandé d’intégrer l’apprentissage de la résilience dans le programme d’études infirmières.

Satvir Kaur, inf., B.Sc.Inf., M.Sc.Inf., est une infirmière formée en Inde qui est arrivée au Canada en 2017 pour compléter ses études supérieures en sciences infirmières à l’Université Thompson Rivers de Kamloops en Colombie-Britannique. Dans le cadre de son programme d’études, elle s’est penchée sur la résilience des infirmières/infirmiers nouvellement diplômés qui opèrent leur transition vers le marché du travail. On espère que les conclusions de ses recherches favoriseront la mise en place de programmes facilitant une transition réussie de ces personnes dans le milieu de travail. Dans ce balado, Satvir explique comment la promotion de la résilience au niveau individuel peut améliorer les résultats pour les patients.Téléchargez le document
Épisode 7 : Sur le terrain : les soins intensifs au temps de la COVID
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a désigné 2020 Année du personnel infirmier et des sages-femmes. Or, cette année a été marquée par la propagation mondiale de la COVID-19 (maladie à coronavirus 2019) qui a laissé au personnel infirmier peu de temps pour se préparer à un afflux de patients en situation aiguë d’instabilité respiratoire et d’autres comorbidités. Novices ou chevronnés, les membres du personnel infirmier ont manifesté leur capacité de défendre leurs patients et de travailler en équipe. Nous nous réjouissons que les infirmières comme notre invitée Kim Scherr acceptent de témoigner de leur vécu dans un cadre de soins intensifs au temps de la COVID-19.

Mieux connaître Kim Scherr, IP, membre de l’équipe d’intervention rapide de soins intensifs

« Je suis infirmière praticienne depuis 24 ans et j’ai passé la plus grande partie de ma carrière dans les soins intensifs. Je m’intéresse aux équipes d’intervention rapide de soins intensifs, aux soins infirmiers cardiovasculaires et à la pratique infirmière avancée, domaines dans lesquels j’ai donné plusieurs conférences et publié plusieurs articles. Depuis 12 ans, je travaille à l’unité de soins intensifs de l’Hôpital Misericordia, au sein d’une équipe interdisciplinaire et collaborative qui prend soin de patients en phase critique. Je dirige l’équipe d’intervention rapide de l’établissement. Cette équipe répond aux appels du personnel des unités en vue d’intervenir de façon précoce pour éviter une aggravation des cas qui risquerait d’entraîner un collapsus cardiorespiratoire et une admission aux soins intensifs. Je suis également responsable de la prévention et du traitement du délire aux soins intensifs et j’ai été membre d’équipes collaboratives nationales et provinciales travaillant à l’amélioration des résultats cognitifs à long terme pour les patients aux soins intensifs. Je collabore actuellement avec Elizabeth Papathanassglou de la Faculté de sciences infirmières de l’Université de l’Alberta dans le cadre d’une recherche sur l’utilisation des thérapies intégratives (musique, toucher thérapeutique, imagerie mentale dirigée, massage) pour prévenir le délire aux soins intensifs. » ~ Kim Scherr
L’appartenance aux PROFESSIONS DE LA SANTÉ est une source de fierté.

Cliquez ci-dessous pour ÉCOUTER.
Épisode 8 : Soutien aux infirmières/infirmiers souffrant de SSPT
Les infirmières/infirmiers souffrant de SSPT devraient pouvoir demander de l’aide sans qu’on les taxe de faiblesse et exprimer leur stress sans mettre leur carrière en péril.

Cecilia Yeung : « C’EST CORRECT DE NE PAS SE SENTIR BIEN »

Notre invitée Cecilia Yeung, inf., est infirmière en soins intensifs depuis plus de 10 ans. Elle travaille actuellement à l’Hôpital général de Vancouver où elle s’occupe de patients en oxygénation extracorporelle (ECMO) ou en thérapie d’épuration extrarénale continue (CRRT), de personnes souffrant de lésions cérébrales qui nécessitent une surveillance de la pression intracrânienne et de patients ayant subi une greffe ou un traumatisme, ainsi que des membres de leur famille. Ce travail sous haute tension est la norme aux soins intensifs. Cecilia a aussi fondé le programme PTSD Support for Nurses, qui encourage les infirmières et infirmiers à prendre soin d’eux pour se protéger des blessures psychologiques survenant dans le cadre de leurs tâches, qui peuvent mener au stress, à l’épuisement professionnel ou au stress posttraumatique. Ce programme procure aux travailleurs de la santé un espace sûr pour décompresser et renforcer leur résilience sans être l’objet de jugements. L’une des initiatives consiste à jumeler les travailleurs de la santé de première ligne avec quelqu’un à qui parler après avoir vécu une expérience traumatisante et à leur faire livrer à domicile des trousses d’auto-soins personnalisées. Les infirmières et infirmiers peuvent faire la demande de telles trousses à ptsdhelpfornurses@gmail.com. Récemment, Cecilia a été reconnue parmi les 40 entrepreneurs de Vancouver de moins de 40 ans qui se sont démarqués par leur excellence, leur jugement, leur leadership et leur engagement communautaire.

Cliquez ci-dessous pour ÉCOUTER.

Épisode 9 : Accès des femmes autochtones canadiennes aux services de toxicomanie
Dans la prestation de soins tenant compte des traumatismes, il faut d’abord RECONNAÎTRE à quoi « ressemble » le traumatisme puis RECONNAÎTRE sa prévalence et son incidence sur la santé.

Mieux connaître notre invitée Angela Achoba-Omajali inf., B.Sc.Inf., M.Sc.Inf.
Adigo Angela Achoba-Omajali est originaire du peuple Ibaji dans l’État de Kogi dans la région centrale du Nigeria. Infirmière noire nigério-canadienne en Colombie-Britannique, Angela a obtenu son B.Sc.Inf. et sa M.Sc.Inf. à l’Université Thompson Rivers (TRU) de Kamloops, où ses recherches ont porté sur l’accès des femmes autochtones au système de santé canadien pour des problèmes de toxicomanie et de santé mentale. Angela travaille comme infirmière depuis une dizaine d’années, dont les cinq dernières au sein d’un programme de traitement communautaire dynamique (ACT) qui offre des services de terrain à une clientèle aux prises avec des problèmes complexes de maladie mentale et de toxicomanie. Tout récemment, Angela a été affectée temporairement au poste de déléguée du syndicat des infirmières et infirmiers de la Colombie-Britannique (BCNU).

Angela reste passionnée par la recherche sur le racisme visant les Noirs et les Autochtones dans le système de santé. Son engagement soutenu en tant qu’alliée en fait une personne particulièrement qualifiée pour promouvoir l’antiracisme en Colombie-Britannique et agir contre le racisme et la discrimination visant les Autochtones à des niveaux multiples dans le système de santé.

Épisode 10 : Transport médical d’urgence
Les infirmières et infirmiers navigants travaillent avec une multitude de professionnels de la santé, comme d’autres professionnels des urgences, des ambulanciers et des médecins, pour veiller à ce que les patients reçoivent des soins de qualité pendant un transport d’urgence et arrivent à destination en toute sécurité.

Mieux connaître notre invité Thomas inf., B.Sc.Inf.
Thomas est infirmier depuis 13 ans. Après un bref passage en soins oncologiques, il est passé en salle d’urgence environ six mois après l’obtention de son diplôme. Intéressé par les soins d’urgence, il a reçu une formation en soins intensifs en 2011 et travaillé dans des unités de soins coronariens et de soins intensifs. Œuvrant au service ambulancier aérien STARS depuis 2012, il y consacre les trois quarts de sa charge de travail, le reste se passant à l’urgence. En tant qu’infirmier navigant, Thomas assure la stabilisation, le transport et la gestion des soins de patients en état critique ou traumatisés.

Référence :

Ambulance aérienne STARS :  https://stars.ca/

 

Cliquez ci-dessous pour ÉCOUTER.

Épisode 11 : Les soins infirmiers itinérants
Les infirmières et infirmiers itinérants jouent un rôle important au sein de l’équipe soignante, en comblant l’écart entre l’OFFRE et la DEMANDE dans les régions où le recrutement est difficile. Ce travail ne convient assurément pas à tout le monde, mais il peut être l’aventure d’une vie pour certains. Tout dépend où vous trouvez votre équilibre!

Kimberly Kidson : « Les soins infirmiers restent les soins infirmiers, les gens restent les gens, fais-toi confiance et tu peux y arriver! »

Notre invitée Kimberly, inf. aux., copropriétaire/administratrice de Sympatico Medical Solutions Inc.
Kimberly a rédigé sa notice biographique à Kitimat, sur le territoire de la nation Haisla en Colombie-Britannique. Visiteuse de longue date des nations Shuswap et Heiltsuk, elle remercie les membres de toutes les nations autochtones à qui elle doit de pouvoir livrer son témoignage.
En 2014, Kimberly a obtenu son diplôme d’infirmière auxiliaire au terme d’un programme accéléré de 18 mois au campus de Kamloops du Collège Sprott Shaw. Elle a travaillé dans divers cadres cliniques, des grands hôpitaux urbains aux soins à domicile en passant par les soins communautaires, elle a été instructrice clinique en soins infirmiers auxiliaires et elle a œuvré dans de petites localités isolées. 

Après avoir obtenu son permis temporaire d’infirmière auxiliaire, Kimberly a amorcé sa carrière au 7e Nord (soins médicaux cardiaques/rénaux) de l’Hôpital Royal Inland à Kamloops CB, où elle a reçu un soutien incroyable des infirmières et acquis une expérience précieuse. Après des affectations occasionnelles dans des unités de chirurgie, elle a accepté un poste temporaire à temp plein dans l’équipe flottante d’infirmières auxiliaires de l’hôpital. Cette fonction a été la plus gratifiante parce qu’elle lui permettait de découvrir chaque jour une nouvelle unité, de nouveaux patients et de nouveaux collègues. Pendant qu’elle travaillait à l’hôpital, elle a suivi des cours en réponse d’équipe au code blanc, en sensibilité culturelle, en soin des plaies et en soins palliatifs pour parfaire sa formation et améliorer sa pratique infirmière. Alliant l’expérience et le jugement acquis à l’hôpital à sa passion pour la formation, elle est devenue instructrice clinique au Collège Sprott Shaw, où elle a guidé les futures infirmières auxiliaires en insistant sur l’excellence des soins; le désir de ses étudiantes d’apprendre et de développer leur pratique l’a comblée de satisfaction. Forte de toutes ces expériences, elle était prête à relever un bien plus grand défi. 

Il y a trois ans, elle a entendu parler des « soins infirmiers itinérants » et s’est demandée si elle était qualifiée pour ce métier. À sa grande joie, elle l’était! Ce travail lui a ouvert de nombreux horizons et inspiré le désir de voir plus loin, d’en faire plus et d’apprendre davantage dans l’enthousiasme. Elle a hésité avant de se lancer, mais elle s’est dit « les soins infirmiers restent les soins infirmiers, les gens restent les gens, fais-toi confiance et tu peux y arriver! ». C’est ce qu’elle a fait et elle a adoré le résultat. Au départ, elle a choisi les soins infirmiers itinérants pour voir du pays et être rémunérée en voyageant; cependant, elle a vite réalisé que la vraie richesse de ce travail résidait dans les gens qu’elle rencontrait et les choses qu’elle apprenait. 

Parmi tous ses contrats d’infirmière itinérante, Kimberly a particulièrement aimé travailler avec la nation Heiltsuk de Bella Bella en Colombie-Britannique. Comme le disent fièrement les gens de la place : « Bella Bella est si belle qu’on l’a écrit deux fois ». Nichée sur la côte est de l’île Campbell dans le centre de la côte de la province, Bella Bella est une petite communauté autochtone dont la pêche est la principale activité. Cette localité isolée est reliée à Vancouver par un service de traversier hebdomadaire et par des vols nolisés. Ses 1 400 habitants sont desservis par un petit hôpital offrant des services de soins actifs, de soins de longue durée et d’urgence, avec une salle de traumatologie où les patients en état critique sont stabilisés avant leur transfert à Vancouver. L’effectif infirmier étant très restreint, tout le monde doit « mettre la main à la pâte »; c’est là que Kimberly a vu des infirmières exceptionnelles dispenser des soins efficaces dans des situations critiques. De là est née sa passion pour les soins infirmiers itinérants et l’idée de créer Sympatico Medical Solutions Inc. 

Sympatico Medical Solutions Inc. est une agence de placement d’infirmières et infirmiers itinérants et d’autres professionnels de la santé. Elle trouve des postes temporaires ou à long terme à des infirmières et infirmiers autorisés et auxiliaires et des techniciennes et techniciens en échographie, laboratoire, IRM et radiologie. Implantés au Canada depuis une trentaine année, les soins infirmiers itinérants ont gagné en popularité durant la dernière décennie. Tout récemment, la pandémie a rendu plus aiguë la nécessité d’un soutien sanitaire dans les localités éloignées. Les infirmières et infirmiers itinérants ont un horaire flexible et des vacances, et leur salaire varie selon la demande et leur expérience. Sympatico Med est une entreprise dirigée par des infirmières, qui encourage les infirmières et infirmiers à s’épanouir dans la vie. 

À titre de copropriétaire et administratrice de Sympatico Medical Solutions, Kimberly travaille avec son associée à l’obtention des permis et assurances nécessaires et à l’établissement de relations professionnelles avec les autorités de la santé de la province (Northern Health, Interior Health, Fraser Health, Vancouver Coastal Health, First Nations Health Authority), le ministère des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation et le Bureau de la santé autochtone de la Colombie-Britannique. L’entreprise a des contrats en cours à la Northern Health Authority et négocie avec d’autres autorités de la santé de la province. Sympatico Medical Solutions est constituée en société dans l’ensemble des provinces et territoires et envisage d’étendre ses services aux Territoires du Nord-Ouest et dans l’est du Canada. Kimberly partage son temps entre l’embauche des membres de son équipe, les rencontres d’évaluation et de compte rendu avec les employés, l’organisation des déplacements et de l’hébergement, la recherche de postes pour les employés et la conclusion d’ententes d’affectation avec les établissements d’accueil.

Agence de placement à propriété majoritairement autochtone, Sympatico Medical Solutions attache une importance particulière à la sensibilité culturelle dans la pratique infirmière. Elle est reconnue pour la qualité des soins qu’elle dispense. Les soins infirmiers itinérants offrent des opportunités ILLIMITÉES, des possibilités de perfectionnement, des voyages et des séjours payés, et l’occasion de nouer des amitiés durables. Kimberly est ravie de partager sa passion des soins infirmiers itinérants avec des professionnels de la santé animés du même esprit.

Référence :

Sympatico Medical Solutions Inc.: https://www.sympaticomed.ca/

 

Cliquez ci-dessous pour ÉCOUTER.

Épisode 12 : Apprendre à être infirmière durant la pandémie
Tout le monde sait que la première année de travail des infirmières et infirmiers nouvellement diplômés est remplie de défis; la COVID-19 a rendu cette transition encore plus difficile.

Madison Cook a obtenu son diplôme en sciences infirmières à l’Université Thompson Rivers en avril 2020. Elle souhaite partager son expérience de transition vers la vie professionnelle dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Elle travaille actuellement à l’unité de télémétrie médicale de l’Hôpital Vernon Jubilee en Colombie-Britannique.

Durant ses études de premier cycle, Madi a particulièrement apprécié l’approche holistique des soins infirmiers. Elle considère la communication comme un élément essentiel de sa pratique infirmière, qui l’aide à répondre avec compétence et humanité aux besoins de ses clients, auprès desquels elle joue souvent un rôle pédagogique. Au début de sa troisième année de baccalauréat en sciences infirmières, Madi a eu l’occasion de devenir apprentie chercheuse et de travailler à des projets bénéficiant de subventions internes, provinciales et fédérales. Rapidement, elle est devenue assistante de recherche principale dans le cadre d’une étude d’un an sur l’expérience de transition professionnelle des infirmières et infirmiers nouvellement diplômés et le mentorat. Ce sujet s’est révélé très pertinent pour son avenir et a aiguisé son désir de participer à l’initiative Préparer l’avenir des soins infirmiers (PASI).

Après s’être fait dire un jour qu’elle n’était pas « payée pour s’en faire », Madi a décidé d’œuvrer à la création d’une culture qui encourage le questionnement et qui appuie les infirmières qui prennent la défense de leurs patients. Cette pensée l’accompagne. Elle se réjouit qu’on lui ait demandé de représenter le point de vue des nouveaux diplômés au sein de l’équipe de l’initiative PASI lancée en novembre 2020 et elle espère que ses éclairages ont aidé les infirmières et infirmiers novices à se sentir utiles, valorisés et appréciés, moins stressés et plus sûrs d’eux.

Nous tenons à REMERCIER les infirmières et infirmiers de partout pour leurs efforts inlassables durant la pandémie.

Cliquez ci-dessous pour ÉCOUTER.

Voulez-vous écouter quelque chose de différent?
Demandez à participer au balado de PASI.
POSEZ VOTRE CANDIDATURE MAINTENANT
Préparer l’avenir des soins infirmiers reconnaît que les infirmières et infirmiers du pays vivent et travaillent sur les terres de nos ancêtres autochtones et nous nous joignons à nos membres pour exprimer notre gratitude pour ce privilège.
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram